Covid is our new life


« Un élève a été testé positif à la Covid-19 dans la classe de CE1. Il y a suspension de l’accueil de tous les élèves : ils ne seront pas accueillis ce jeudi matin à l’école. » Qui n’a pas encore reçu ce type de mail habite Mars ou n’est pas parent d’un enfant scolarisé.Ce

STARMANIAQUE


Ce matin, je me surprends à fredonner Daniel Balavoine. « Tous les cris les SOS, partent dans les airs, dans l’eau laissent une trace, dont les écumes font la beautéééééé ». Cette chansonnette tourne en boucle dans ma tête, sans que je comprenne pourquoi. Jusqu’à ce que je prenne un peu de recul sur la

6 mois


14 avril. Mon dernier article remonte a plus de 6 mois ! 6 mois. Plus que le temps de gestation d’une chèvre (qui, sachez-le est quand même de 5 mois et 20 jours). Quel long silence bon sang… ! Pas que j’ai souffert d’une panne d’inspiration ou d’une quelconque carence en sujets qui auraient mérité

Tu sais que tu vieillis quand…


Tu sais que tu vieillis quand ton amoureux te demande « on regarde un film ce soir ? » et que tu t’entends lui répondre : « Ah ? Tu crois ? J’aurais bien aimé voir le documentaire sur le Salvador Mundi qui passe sur Arté ».Nan mais : « Le documentaire sur le Salvador

Coming Out


Ça me trotte dans la tête depuis longtemps. J’avais 18 ans quand ça a commencé. Il m’en a fallu 18 de plus pour que cela devienne une évidence. J’aurais pu m’y mettre plus tôt, c’est certain. Les occasions n’ont pas manqué pendant tout ce temps. Quand j’étais enceinte, par exemple. À cette époque, mon amoureux

« Toujours pas »


Depuis quelques semaines, j’ai l’impression d’être Amélie Poulain à force de rayer les lignes de mon petit carnet. À la différence près que ce n’est pas monsieur Bredoteau que je recherche mais un éditeur. Parfaitement, un éditeur. Un qui aura lu mon manuscrit et se dira « ouais, pourquoi pas ». Un qui m’appellera et me dira : « Banco Madame Durochat ! On y croit, on y va !»

Cette année, c’est le CP


Avant je ne comprenais pas pourquoi les mamans s’émouvaient autant de voir leur progéniture entrer au cours préparatoire. Aujourd’hui, je comprends.Je comprends que l’entrée au CP, ça veut dire tu t’es pris 6 ans dans la tronche et que tu ne t’en es pas rendue compte. « Le souvenir de ton épisiotomie est tellement vivace

Opodo, mon amour


On dit que l’amour est souvent très proche de la haine… je crois que c’est vrai. Je l’expérimente en ce moment avec OPODO. Je l’aime tellement, qu’il finit par me sortir par les yeux. Je l’exècre, je le vomis. Je ne peux plus le blairer. Mais faut dire qu’il s’est sacrément donné du mal pour

14 mai : libération


« Chers Parents, Nous vous accueillerons le jeudi 14 mai de 8h20 à 8h30, au niveau du portail vert, dans l’enceinte de l’école. Merci de ne pas arriver en avance pour éviter un regroupement sur le trottoir ». Arriver en avance. Si d’ordinaire, je suis bien à l’abri d’une chose, c’est de celle-là. Pourtant en ce matin

Passion confinement


Bientôt midi. Il y a une semaine, Manuel Macron, comme l’appelle mon rat, exhortait les Français à rester chez eux les 15 prochains jours. Comme, au préalable, nous avions tous eu vent, via les réseaux sociaux et autres canaux de désinformation, que la sentence allait tomber et potentiellement durer 45 jours, la quinzaine annoncée ne

About me

Coups de cœur, coups de gueule, coups de chapeau, coups de mou, coups durs, coups de pouce … Ici, je parle de tout et de rien. De ce ce que j’aime, de ce que j’exècre, de ce qui me touche. De ma famille, de mon boulot, de mes états d’âme. Des livres que j’ai lus, de ceux que je ne lirai pas. Des voyages que je ferai, de ceux dont je rêverai. Et de tout le reste! Ici, c’est un joyeux bordel. Pas de ligne éditoriale. Pas de consigne. Seuls comptent le plaisir et la liberté d’écrire.

Catégories